À PROPOS

Imaginons-nous franchir la porte d'un boudoir. Ressentir le bien-être procuré par cette atmosphère feutrée, propice aux confidences intimes et pourtant tout en pudeur. Ouvrir grand les yeux comme pour mieux s'en imprégner et savourer, simplement, sans attentes... Ralentir. Car si ralentir semble aujourd'hui un luxe, c'est pourtant la promesse de fragiles instants de grâce au sein d'une vie en perpétuel mouvement. Partager, le temps d'un instant, quelques mots jetés à la volée. Les miens, mais aussi les vôtres.

Vision

Quel que soit notre savoir-faire, nous tenons tous.tes entre nos mains une matière brute, sur laquelle nous déposons notre empreinte. Nous avons conscience que ce qui naît de nos mains reflète, in fine, la personne que nous sommes et ce que nous avons à offrir au Monde. Mais parfois, simplement, nous n’avons pas les mots qui nous offriraient de déployer cette empreinte. Or, y a-t-il sentiment plus frustrant que celui de savoir ce que l’on peut offrir au Monde sans pour autant parvenir à l’exprimer pleinement ? Parler de nous, de notre savoir-faire, est ainsi l’un des exercices de style les plus difficiles qui soit. En effet, pour être dans la justesse, il nous est demandé d’être au plus près de nous-même. Et, pour être au plus près de nous-même, nous sommes amen(é)e à plonger dans nos propres profondeurs, à explorer nos interstices les plus infimes. Mais parfois, nous ne nous sentons pas la force d’explorer seul(e), ou, tout simplement, nous ne savons pas comment faire.

Intention

Je vous propose ma main tendue pour explorer avec vous votre empreinte, celle qui fait de vous un être singulier et pluriel. Un être unique, à la proposition unique. Ensemble, offrons-nous un espace enveloppant, où vous déposer et déposer vos mots, où vous accueillir et les accueillir. Car, c’est en laissant se dévoiler ce qui vit en vous que votre empreinte se révèle, prête à être ensuite déployée au Monde. Et c’est en laissant s’exprimer les émotions qui vous habitent et vous traversent que vous offrez à l’autre de ressentir, à son tour… Une émotion. Pourquoi est-ce si important quand on propose nos créations ou prestations sur la Toile ? Tout simplement parce qu’en nous rendant visite en personne, nos client(e)s peuvent ressentir quasi instantanément notre empreinte, à laquelle ils seront sensibles, ou non. En effet, tous leurs sens sont en éveil : en nous regardant, en entendant notre voix, ils peuvent se faire une idée de notre personne, au-delà de notre Art ou Médecine ; ils peuvent peut-être même palper ou toucher les créations nées de nos mains ; s’imprégner de l’énergie du lieu où nous les accueillons… À l’inverse, quand nous proposons du contenu écrit, ce qui est majoritairement le cas sur notre site, ils/elles ne peuvent faire appel qu’à un seul sens : la vue. Ainsi, le soin apporté à notre design, le choix d’une image ou d’un mot plutôt qu’un autre… Seront pour ainsi dire les seuls éléments qui leur permettront de ressentir notre empreinte, laquelle insufflera en eux une émotion, quelle qu’elle soit. Or, trop souvent, on estime qu’on n’a pas le temps, ou le budget, et peut-être même un peu des deux… Ou, tout simplement, on n’a pas conscience de l’impact de nos mises en images et en mots sur la manière dont notre proposition sera portée au Monde. Je ne suis pas magicienne, et vous seul(e) avez, au fond de vous, les mots qui vous racontent, même si parfois ils semblent vous manquer. En revanche, je vous accompagne tendrement pour dénicher ces mots trésors là où ils se cachent, et les sublimer pour déployer votre empreinte. Ensemble, racontons VOTRE histoire faite main.

“Les mots sont les passants mystérieux de l’âme.”

Victor Hugo

Quelques bribes de moi...

Ma matière brute, ce sont les mots. Les mots qui chantent, les mots qui dansent… Ou les mots soufflés tendrement à l’oreille d’un être aimé. Ceux que l’on murmure sur le ton de la confidence, ceux qui peinent à franchir notre bouche comme ceux qui, le cœur léger, ne demandent qu’à voler au vent, pour que tout le monde les entende. Les mots comme reflets de nos émotions les plus intimes. Oui, les mots ont un immense pouvoir. Un seul peut suffire à semer le chaos, comme un seul peut transcender toute une vie. Parfois injustement relégué au rang de simple passe-temps, le verbe nous offre pourtant d’exprimer et de transmettre ce qui nous anime, suscitant l’émotion chez celui qui le reçoit.

J’ai découvert l’Art des mots grâce à la personne qui a guidé mes premiers pas chez Greenweez, entreprise au sein de laquelle j’exerce comme rédactrice web depuis cinq ans. En parallèle, j’ai créé un premier site, “Et si deux mains”, mue par un désir profond d’honorer les mains qui créent, puis les mains qui guérissent. Dans ce contexte, j’ai d’ailleurs eu le privilège de témoigner dans l’ouvrage « Vendre et mettre en avant ses créations », 3ème édition, de Sophie-Charlotte Chapman et Sandrine Franchet (auteures de nombreux guides à destination des entrepreneuses créatives). Puis, désireuse de jouer encore un peu plus avec les mots, j’ai mis fin à ce premier projet pour créer un second site, “La Poudre et La Plume”, où je vous conte des histoires à rêver, de celles qui invitent à aller où votre coeur vous mène et à suivre les étoiles dans vos yeux… Pourtant, mon amour pour la co-création, et ce que j’appelle avec tendresse les battements de plumes entremêlées, ne m’a pas quittée. Aussi, j’ai la joie de porter aux côtés de Séverine Perron, depuis janvier 2021, des Voies Libres, histoires vraies et vécues, sur le site Nés de la Terre.

De ces années de tâtonnements et d’exploration, j’ai appris que des mots tels que “potentiel”, “exploiter”, “produire”, ou encore “exploiter notre potentiel pour (mieux) produire”… Ne font pas partie de mon vocabulaire. Jouons à un jeu, si vous le voulez bien : fermez les yeux, prenez quelques respirations profondes et placez-vous dans votre corps. Puis, relisez ces mots. C’est fait ? Fermez les yeux à nouveau, respirez profondément et lisez ceux-ci : “sublimer”, “rayonner”, “déployer”, ou encore “sublimer (notre matière brute) pour déployer (notre empreinte) et rayonner”. Que ressentez-vous dans votre corps la première, puis la seconde fois ? Une crispation, un pétillement, de l’appréhension, un élan, de la joie… ? Si, comme moi, vous percevez les différentes émotions induites par la simple lecture de ces quelques mots, et si, comme moi, les premiers vous enferment tandis que les seconds ouvrent en vous un espace, alors, peut-être pourrions-nous nous apprivoiser… Car, si mes mots ne devaient porter qu’une empreinte, ce serait l’émotion.