À PROPOS

Imaginons-nous franchir la porte d'un boudoir. Ressentir le bien-être procuré par cette atmosphère feutrée, propice aux confidences intimes et pourtant tout en pudeur. Ouvrir grand les yeux comme pour mieux s'en imprégner et savourer, simplement, sans attentes... Ralentir. Car si ralentir semble aujourd'hui un luxe, c'est pourtant la promesse de fragiles instants de grâce au sein d'une vie en perpétuel mouvement. Partager, le temps d'un instant, quelques mots jetés à la volée. Les miens, mais aussi les vôtres.

Nés de la Terre

Nous sommes des Êtres sensibles

Car Nés de la Terre. Pourtant, ces dernières décennies, notre lien si précieux au Vivant s’est érodé, jusqu’à sembler se briser, pour beaucoup d’entre nous. Alors aujourd’hui, il est temps. Il est temps de revenir à nos terres, celles qui nous voient naître et grandir, celles qui nous accueillent en leur sein.

D’apprendre les lieux dont nos pieds foulent le sol, de renouer avec les sagesses et médecines de nos anciens, d’apprivoiser les plantes endémiques de nos campagnes. D’embrasser à pleine bouche notre Nativité.

Et si pour ma part, j’avance encore à pas menus sur ce chemin, Séverine Perron, elle, le porte haut et fort via la communauté Nés de la Terre, désireuse d’ouvrir une voie de réflexion sur ce lien sensible qui nous relie au Vivant.

Conversations Intimes avec Séverine Perron :

A l’aube du printemps 2020, Séverine et moi amorcions, dans l’Intime, de nouvelles voies de réflexion tournées vers l’Universel. Chacune de nous infusait ainsi autour des notions d’héritage culturel et de nativité, posant – entre autres – la question de l’appropriation culturelle. Une réflexion qui impliquait d’interroger la façon dont nous habitons nos terres : celles qui nous ont vu.e.s naître et nous accueillent en leur sein, celles que l’on fuit ou auxquelles on revient, mu.e.s par un besoin presque viscéral de renouer avec nos racines… Et, aussi, une réflexion invitant à parcourir les liens qui nous relient comme autant de fils d’or tissés, entre êtres vivants, entre Présent, Passé et Futur. Des liens qui semblent essentiels non seulement pour grandir individuellement, mais aussi pour s’élever Ensemble, collectivement. Des liens qui font de nous des êtres sensibles Nés de la Terre. Toutes deux désireuses d’ouvrir ces voies de réflexion au Monde, nous vous proposons donc de découvrir ces conversations intimes :

 

Portraits sur Nés de la Terre :

 

Via la communauté Nés de la Terre, Séverine ouvre une voie de résilience, nous invitant à faire alliance avec nos terres et à les habiter en conscience. Une voie qu’elle nous invite à emprunter dans ses précieuses transmissions, comme son ouvrage “Alchimie Végétale”, co-créé avec Laura Wencker, ou encore les initiations en ligne “Alliances Terrestres” et “Alliances Végétales” qu’elles nous proposent toutes deux.

Une voie à laquelle je souhaite contribuer, humblement, de mes deux mains. Aussi, c’est avec une grande joie que de temps en temps, je prendrai ma plume pour mettre en mots sur le Blog de Nés de la Terre d’autres voies, d’autres histoires vraies et vécues. Ensemble, continuons de nous interroger et d’œuvrer au quotidien pour nos terres et humanités vivantes.
 

“Ensemble, nous sommes Nature. Et nous sommes reliés, quelles que soient les terres que nous habitons”.

Séverine Perron